[annonce réseau] Météo-France recherche des partenariats scientifiques dans le domaine des SIC

Météo-France souhaite établir un partenariat de recherche avec un ou plusieurs laboratoires de la discipline SIC (Sciences de l’Information et de la Communication) sur le thème de la communication effective de l’information météorologique au grand public par les supports numériques contemporains.
Les objectifs de l’établissement sont de développer une meilleure connaissance de l’évolution des techniques de présentation d’informations complexes ou incertaines au public, en soutien à une évolution de son offre de services dans la prochaine décennie.

Il s’agit notamment de comprendre comment le grand public reçoit les prévisions météorologiques, notamment de nature probabiliste, qui lui sont communiquées par les différents opérateurs de météorologie, et d’analyser les grandes tendances en fonction des supports et des modes de présentation (textuelle, par icônes, par courbes temporelles, sur des fonds de cartes géographiques, etc…). Il s’agit aussi d’analyser comment l’évolution générale des techniques de communication d’informations complexes sur les nouveaux supports numériques a déjà influencé ou peut influencer dans l’avenir la compréhension et l’appropriation des prévisions météorologiques par le public.

Les travaux réalisés pourront comprendre notamment: 1) des enquêtes auprès du public pour analyser son niveau de compréhension des prévisions et ses préférences ergonomiques; 2) l’analyse des évolutions enregistrées dans des domaines différents de la météorologie mais présentant des analogies du fait du caractère complexe, incertain, ou multiforme des informations communiquées; 3) la mise au point d’un corpus de vocabulaire facilement compris de tous.
Les modalités possibles de ce partenariat sont les suivantes:
• financement des travaux de recherche par des conventions;
• dépôt de propositions de recherche collaborative devant des agences de financement (par exemple, ANR, Défi 7, axe 5 ou H2020); dans ce cas, Météo-France interviendrait via son département de recherche ou son département des services météorologiques;
• développement de collaborations internationales, par exemple dans le cadre des programmes de recherche de l’Organisation Météorologique Mondiale;
• mécanisme de Formation Complémentaire par la Recherche, qui permet à un jeune fonctionnaire issu de l’Ecole Nationale de la Météorologie de réaliser une thèse dans un laboratoire français ou étranger, tout en conservant son salaire de Météo-France, puis de réintégrer l’établissement;
• cofinancement de thèse avec un laboratoire SIC; dans ce cas, MF apporterait la moitié du financement, le laboratoire sélectionné devrait trouver l’autre moitié, identifier le doctorant et assurer le suivi post-thèse.

Prendre contact avec Philippe Bougeault, Conseiller Scientifique (Philippe.Bougeault@meteo.fr)

[Info réseau] Comment la recherche peut accompagner le changement dans les entreprises et collectivités ? (Toulouse, 28 mars 2017)

nous faisons suivre une annonce d’évènement transmise par un membre de l’APSE et qui peut intéresser certain(e)s d’entre nous.
N’hésitez pas à faire circuler l’information et à nous transmettre les annonces d’évènements qui pourraient selon vous intéresser notre réseau.


Comment la recherche peut accompagner le changement dans les entreprises et collectivités ?

Toulouse, mardi 28 mars 2017
10h – 12h15

Université de Toulouse Jean Jaurès
Bâtiment « Olympe de Gouges » Amphithéâtre 2

Comment faire évoluer la gouvernance d’une entreprise en réponse aux enjeux de son développement ?
Comment contribuer à l’insertion des personnes autistes dans la société ?
Comment prendre en compte les besoins de la jeunesse dans l’élaboration de la politique de leur ville ?

Pour répondre à ces questions, des entreprises et des collectivités territoriales font appel à des équipes de recherche universitaire.
Leurs partenariats donnent naissance à des solutions innovantes qui peuvent se concrétiser, par la mise en place de dispositifs d’accompagnement du changement au sein des entreprises ou des collectivités.

Intervenants

Jean-Marc Borello, Président du GROUPE SOS
Jean-François Marcel, Professeur à l’Université Toulouse Jean Jaurès & Directeur de l’UMR EFTS
Frank Nataf, Président du groupe d’aide à domicile ” Auxi’life ”
Arnaud Simion, Adjoint au maire de la mairie de Colomiers (31) et Vice-président du conseil départemental de la Haute-Garonne

L’événement sera animé par Grégory Moulin, doctorant en CIFRE (en partenariat avec l’Université de Toulouse Jean Jaurès et le GROUPE SOS).

Plus d’information et inscription en ligne : cliquez ici

Journée d’étude sur la transmission – 24 mars 2017, Paris

Nous transmettons ici une information d’un membre de l’APSE, qui pourrait intéresser les personnes de notre réseau. L’APSE n’est pas organisatrice de cet évènement.

Journée d’étude sur la transmission

Vendredi 24 mars 2017  – 9h30-17h30 à Paris 15ème

 Transmettre ? Entre répétition et transformation

Initiales Réseau Pluridis, en association avec Anne Bastard (Aldae Conseil), Anasthasia Blanché, Mathieu Guilbert (Cabinet Relief), Emmanuel Gratton, Alex Lainé, Brigitte Le Chevalier et Florence Osty, vous propose une journée d’étude sur la transmission.

La transmission – des savoirs, valeurs, repères, objets, symboles, secrets, tabous… – a toujours constitué la base du lien social. Mais dans  nos sociétés contemporaines, ce besoin d’affiliation, de reliaison entre individus, collectifs et générations est aujourd’hui questionné.

Le contexte de transformation radicale de nos sociétés élude bien souvent cette question et son inscription temporelle… La primauté absolue est donnée à l’action et au présent. En même temps, l’injonction à être « entrepreneur de sa vie » participe de l’illusion d’un auto-engendrement qui rendrait inutile tout besoin de transmission.

Pour autant, les processus de transmission n’ont pas disparu. Ils sont en pleine mutation et posent des questions nouvelles :

  • Quelles sont les formes contemporaines de la transmission ?
  • Quel statut accorder à l’expérience lorsque les repères évoluent sans cesse ? Que devient l’objet  de la transmission ?
  • Que faire des héritages qui nous incombent ? Quelles modalités de circulation entre générations ? Qui transmet à qui ?
  • Quel rôle jouent les collectifs d’appartenance (personnels, familiaux, professionnels… ) dans la constitution, la circulation et la vitalité des expériences, savoirs, cultures, … ? Comment faire lorsque ces collectifs ne sont pas stables, se fragilisent ou se renouvellent sans cesse ?

La notion de transmission est à l’évidence multidimensionnelle, elle convoque à la fois les sphères sociale, économique, culturelle, psychique… et reste en partie inconsciente.

Elle sera plus particulièrement abordée dans les champs de la famille et du travail et de leurs imbrications respectives.

Pour plus d’informations : Flyer descriptif de l’évènement
Inscription : réservation en ligne

Trajectoire professionnelle et construction de soi (21/22 septembre 2016)

L’APSE réfléchit actuellement à un renouvellement de son offre de formation et d’accompagnement à destination des adhérents, et de nouveaux formats devraient être proposés pour l’année 2017.

Plusieurs personnes nous ont récemment demandé s’il existait des formations dans le même esprit que celles que nous avions proposées ces dernières années, notamment sur la réflexion autour des trajectoires professionnelles et personnelles, avec un regard sociologique.

Nous nous permettons donc de faire suivre ci-dessous une proposition de séminaire sur cette thématique, co-animé par Florence Osty (sociologue et ancienne vice-présidente de l’APSE), à Paris les 21 et 22 septembre 2016, et qui peut répondre à cette attente. N’hésitez pas à contacter Florence pour plus de renseignements.


Trajectoire professionnelle et construction de soi : quelle mise en mouvement ? (séminaire 21/22 septembre 2016, Paris)

L’expérience du travail s’est profondément transformée même si elle reste centrale pour construire une part de son identité.
Les trajectoires professionnelles sont devenues incertaines et font souvent l’objet d’inflexions, de ruptures ou de bifurcations.
Les situations de travail sont plus complexes et l’organisation est moins pourvoyeuse de repères stables pour se définir professionnellement.
Les frontières se font poreuses entre les différents rôles sociaux, exposant les individus à des tensions pour concilier vie professionnelle, sociale et personnelle.

Au cours de ce séminaire, nous vous proposons de partir de vos situations professionnelles pour en explorer la manière dont votre rapport au métier, à l’institution et aux relations professionnelle s’est construit, et pour en dégager la dynamique de votre trajectoire.

La réappropriation des étapes du parcours étaye une capacité pour se constituer comme sujet et acteur et devient une condition contemporaine pour exister dans les mondes du travail. Elaborer du sens autour des expériences professionnelles permet de sortir de l’impuissance ou de la fatalité pour construire des ressources d’action mobilisables pour la suite du parcours de vie.

Séminaire co-animé par Florence Osty (sociologue) et Isabelle Nalet (psychosociologue)

Plus de renseignements dans ce document : Trajectoire professionnelle 2016 – séminaire Pluridis